les professeurs

delphine loiseau

danse classique

Delphine Loiseau

Danse Classique

Formée à Toulouse (conservatoire) et à Marseille (ENSDM) par des professeurs tels que Ghislaine Franchetti, Colette Armand, Dominique Khalfouni (…) en classique et Larrio Ekson en contemporain, l’enseignement est très vite devenue une évidence, une vocation. Observer les danseurs comprendre la mécanique du corps, indispensable à la technique, me fascinait. Lors de ma formation au diplôme d’état de 2003 à 2005, me nourrir techniquement et artistiquement restait indispensable. J’ai ainsi pu profiter de l’expérience de grands professeurs et chorégraphes comme David Campos, Rudy Bryans, Cyril Atanassoff (…) lors de différents stages, et danser dans différentes compagnies neo-classique et contemporaines. À l’obtention de mon diplôme d’état en 2005, parallèlement à mes débuts dans l’enseignement, j’ai créé « Entre 2 » une compagnie à objectif pédagogique mêlant la danse et les arts martiaux que j’ai pratiqué durant de nombreuses années. Mais enseigner restait depuis toujours ma priorité. Je m’y suis alors consacrée exclusivement, cherchant toujours la progression de mes élèves, amateurs ou en formation professionnelle, vers une danse respectueuse du corps. Le bon placement, et la justesse du mouvement sont essentiels. En effet, danser par mimétisme ne suffit pas. Il est à mon sens primordial que le danseur comprenne, accepte et apprivoise son corps afin de le mouvoir, de le faire progresser et de s’approprier la technique en sécurité. L’atmosphère de mes cours a également une grande importance pour moi, être à l’écoute de mes élèves, les accompagner à grandir, se découvrir et se construire. Danser doit se faire avec plaisir. La technique doit rester au service de l’expression, de l’art. Danser et enseigner se font avec le cœur.

Livia philippe

Modern'Jazz

Livia Philippe

Modern'Jazz

Après avoir été formée en technique Jazz, Classique et Contemporaine au centre de danse James Carlès (Toulouse ) au sein d’une formation professionnelle pendant 10 ans, tout d’abord en tant que jeune danseuse puis plus tard en tant que danseuse interprète, j’ai complété ma formation à travers de nombreux stages surtout à Paris avec des chorégraphes tels que Dominique Lesdema,Bruno Vandelli, Redha Benteifour, Rick Odums,Wayne Barbaste, Géraldine Armstrong, Junior Almeida,Michael Cassan, Alexandra Lemoine, Solomon Dumas, Anna Sanchez… J’ai été assistante chorégraphique de Ray Morvan pendant 4 ans ( 2009-2012 ) , ce qui m’a permis de danser dans sa compagnie "L’As de trèfle" pour la création Racines en 2012.J'ai également été danseuse interprète dans la compagnie NyX/Emilie Garcia de 2013 à 2018. Dans un autre univers j'ai participé à plusieurs Show coiffure pour la marque Eugene Perma et la marque KEUNE mais j'ai aussi dansé pour le cabaret "Le moulin des roches" de 2015 à 2020. Après l'obtention de mon diplôme d'état en 2015 je me suis concentrée sur l'enseignement de la danse Jazz et plus particulièrement du Modern Jazz, je suis en constante recherche pour perfectionner ma pédagogie qui est un savant mélange de virtuosité technique et d'interprétation faisant appel au ressenti/ l'expression artistique propre à l'élève. Désireuse de mettre a profit mon expérience personnelle je prépare chaque années des élèves pour divers concours/examens comme le concours CND ou l'épreuve du Baccalauréat. Ma danse est ondulante et sensuelle, à la fois féminine et masculine, j’utilise les accents et les impacts mais avec de la résonance. Le rapport à la musique est très important dans ma façon de transmettre. La musicalité de chacun est primordiale dans ma façon de concevoir la danse, je cherche donc à développer cet outil dans mes cours. Je suis extrêmement influencée par le style de Dominique Lesdema que je considère comme un mentor: j’ai, à ses côtés , développé une danse animale, aérienne avec beaucoup de tours et de suspensions. . La danse est un art où le don de soi est inévitable et c’est une qualité que je souhaite défendre dans mes cours.

Julie Dumas

Hip Hop

Julie Dumas

Hip Hop

Pour moi, danser a toujours été aussi naturel que marcher. J’ai commencé très tôt à prendre de nombreux cours de jazz et de classique et débute ma formation auprès de Sylvie Daubèze. Très vite, elle m’encourage à me former en hip-hop et en dancehall. Je démarre donc ces deux apprentissages à l’âge de 15 ans. Au même moment, j’intègre la section danse contemporaine du conservatoire de Toulouse. J’obtiens mon diplôme 3 ans plus tard mais ne souhaitant pas m’arrêter là, je continue avec une année de perfectionnement. Après l’obtention de mon Bac, je choisis de suivre une double-voie : j’entame des études de biologie sur 4 ans et rejoint la compagnie Ekymose, créée et dirigée par Jimmy Morjon. C’est au sein de cette compagnie que je continue de me former en hip-hop, dancehall mais également à la scène, grâce à ma participation à de nombreux festivals, concours chorégraphiques, représentations et projets vidéos. C’est également auprès de Jimmy que je découvre une passion pour la transmission et la pédagogie. Je commence alors à enseigner. Après avoir obtenu ma maîtrise en biologie, je choisis de me consacrer à la danse et j’intègre la formation professionnelle du danseur au Centre Chorégraphique James Carlès en septembre 2016 (formation que je valide en juin 2018). C’est à ce moment-là que je comprend que mon identité artistique est intimement liée à la pluridisciplinarité, aux mélanges, aux liens, au métissage. Cela impactera profondément ma pédagogie. En effet, je vois la danse comme une façon de se libérer, d’explorer et de s’explorer par le mouvement. Pour moi, chaque discipline a sa culture, son sens, ses spécificités et ses racines mais toutes sont reliées et connectées. Cette vision intégrative de la danse est devenu le moteur de mon travail et de mon enseignement. C’est ce qui me permet d’amener mes élèves à découvrir leurs sensibilités, à les accueillir et à les apprécier, dans une exigence bienveillante.

Laurie Masse

House

Laurie Masse

House

Laurie MASSE danseuse d’origine toulousaine de 27 ans. J'ai commencé une formation à l’âge de 13 ans chez corps et arts où j'y apprend les danses académiques ainsi que d’autres disciplines telles que le dancehall, le hip hop. Ce qui me permet de faire ma première tournée dans la reprise du « Sacre du printemps » de stravinsky avec le CDC. Une fois sur Paris j'intègre CharlottEscudier company durant 3 ans pour ensuite faire la formation du studio MRG en danses urbaines (house, hip hop, street jazz, afro, dancehall, waacking) et me spécialise dans le waacking et la house avec Antoinette Gomis. Par la suite , j'intègre plusieurs compagnies Cie MRGgence (prestation au stade de france, Winner section show time la villette) Cie Naya Chorégraphe Karlos Dasilva (théâtre de Noisiel, La place, La villette, Festival ravensare.. ), Cie Philippe Almeida création « Devices », Freefall dance company (réprésentation en Martinique , à l’encre à Cayenne) je participe en parallèle à de nombreux projets de clip vidéo, show, battle etc.. Je me produis aussi aux côtés de célébrités telles qu’Inna Modja ou Black M. Danseuse interprète, chorégraphe mais aussi professeur j'enseigne le Hip hop au Studio Rythm’dance à Mulhouse ainsi que la House dance au Studio MRG et à la MJC de Colombes. Actuellement Chorégraphe/Danseuse dans un orchestre live, j'enseigne la House et le Waacking au sein de la formation professionnelle Motion lab et au 144 pour la formation "passerelle" de Toulouse danse formation.

Diane Eliot

dancehall

Diane Eliot

Dancehall

D'origine guadeloupéenne, je suis très tôt imprégnée de la culture caribéenne basée sur le métissage. Mais ma professionnalisation dans le milieu de la danse se réalise à Paris où j'investis et m'investis pleinement dans des cours et stages très variés en parallèle de mes études d'ingénieur : hip-hop, dancehall, samba, house, jazz, afro, waacking… Après plusieurs années de formation, et bien que danseuse polyvalente, je m'engage en 2011 dans l'enseignement de la dancehall, danse d'origine jamaïcaine qui correspond parfaitement à mon envie d'expression. Entre autres, j'enseigne à travers cours réguliers et stages à Danse 2 Dance, Tito Dance School, James Carlès, Juste Debout School, clubs Vit'halles, Motion Lab Studio, Infludance, le 144… En parallèle, je continue de me former à travers divers stages et ateliers, n'hésitant pas à voyager en France et ailleurs (jusqu'à New York entre autres) pour continuer à nourrir ma danse de divers horizons. Je passe également des castings pour travailler dans le monde de la scène, ce qui m'amène sur divers projets : entre autres "Urban ballet, acte II" d'Anthony Égéa avec Amalgam à la Villette Paris, solo au Festival "Danses et Continents Noirs" à Toulouse, danseuse pour Admiral T à l'AccorHotels Arena Paris, danseuse brésilienne itinérante pour la troupe Meu brasil…Bien que danseuse dancehall à la base, je crois que l'ouverture aux autres cultures est une vraie richesse, non seulement pour ma danse, mais aussi pour mon développement personnel au quotidien. J'ai également eu le plaisir de participer à divers projets vidéo (clips musicaux, performance danse) et scéniques, autant en tant que danseuse que chorégraphe, en particulier pour divers groupes toulousains de danses urbaines et contemporaines : entre autres ASAP, Ladyzzle, Shifumi, etc. Aussi, j'ai pu participer à divers battles dancehall en France jusqu'aux phases finales (Big up kemp, Juste Debout Dancehall). Avec aujourd'hui 10 ans d'expérience dans le milieu de la danse, je continue l'enseignement de la dancehall. Motivée par l'optimisation de mon encadrement et l'accompagnement des danseurs pour une pratique saine et sécurisée, j'obtiens le Brevet d'Etat d'éducateur sportif en 2019. Ce diplôme en poche me donne les compétences pour améliorer non seulement l'activité physique et le bien-être de tout sportif, amateur ou éclairé, mais aussi la préparation physique des danseurs. Dans ce cadre, j'enseigne entre autres le Pilates qui, pour résumer succinctement, renforce les muscles posturaux, améliore le souffle et développe la mobilité.

Charlene convers

jazz

Charlene Convers

Jazz

J’ai commencé la danse dès mon plus jeune âge, j’ai toujours été attiré par la pluridisciplinarité. C’est pourquoi dès l’adolescence j’ai pratiqué divers styles de danse qui nourrissent toujours ma matière aujourd’hui. Danses du monde, Hip-hop, Street Jazz. J’ai décidé de me professionnaliser qu’à l’âge de 24ans. Je suis donc entrée en formation professionnelle au centre chorégraphique James Carlès à Toulouse ou j’ai passé mon examen d’aptitude technique en Jazz et mon Diplôme d’État de professeur de danse Jazz. Cela fait plusieurs années que j’enseigne le Street Jazz et le Jazz tout en continuant de me former. J’aime profondément mon métier qui est à mon sens profondément humain. Transmission, recherche, écoute, développement de personnalité, affirmation de l’identité, épanouissement, ect. Depuis quelques années j’axe également mon travail sur la composition chorégraphique, avec une compagnie amateure et une compagnie professionnelle, la compagnie Charlène Convers ; à travers des pièces destinées à la scène ou à la création vidéo.